Qu’est ce que l’assainissement non collectif ?

Pour la plupart des foyers français, l'eau est distribuée par une régie, mais pour 4 à 5 millions de foyers représentant 10 millions d'habitants, non reliés aux égouts collectifs, l'assainissement non collectif est la règle.

Définition de l'assainissement non collectif

L'assainissement non collectif est une installation individuelle permettant le traitement des eaux usées dans les habitations isolées. Cette installation se compose de :

  • une fosse septique (ou fosse toutes eaux) : qui permet de séparer les particules solides et grasses du reste des eaux usées
  • un réseau de drains d'épuration, qui permettent d'évacuer les effluents d'eaux usées dans la terre.

Le rôle du SPANC

Le SPANC est le Service Public d'Assainissement Non Collectif. Il est en charge du contrôle des installations d'assainissement non collectif et de la prévention des pollutions des sols et des eaux liées.

Les agents du SPANC sont responsables de secteurs sur chacun des bassins (agences de l'eau) en France.

Combien coûte un assainissement non collectif ?

L'assainissement non collectif est une installation obligatoire pour les habitations non reliées à un service d'assainissement collectif. Il représente un coût d'installation très important : 5000 à 15000 euros.